Aller au contenu principal

Lutte contre l’habitat indigne : Unicil engage de nouvelles actions

Unicil engage de nouvelles actions

Lutte contre l’habitat indigne : Unicil engage de nouvelles actions

patrimoine habitat indigne

Engagée dans la lutte contre l'habitat indigne à sur tout le territoire de la Région PACA (Marseille, La Seyne-sur-Mer, Draguignan, Manosque), Unicil travaille en étroite collaboration avec les partenaires locaux pour améliorer les conditions d’habitat dans les centres anciens et dans les copropriétés dégradées. Des projets très complexes et fastidieux qui connaissent aujourd’hui des avancées concrètes, après de longs mois de procédures administratives et d’études techniques.   

  • Unicil est engagée dans l’acquisition/amélioration de 5 immeubles dans le centre-ville de Marseille pour contribuer à la rénovation de l’habitat ancien dégradé et lutter contre le mal logement. Le 28 décembre 2022, Unicil a acquis son premier immeuble, situé au 49 rue des bons enfants. Cet immeuble sera réhabilité pour offrir à terme 5 logements traversants de type 3. Deux nouvelles promesses de vente ont également été signées fin 2022 aux adresses suivantes : 7 rue Méolan-8 rue d’Aubagne (autorisation d’urbanisme en cours d’instruction) et13 rue St-Michel où l’étude de faisabilité est finalisée et donnera lieu à un dépôt d’autorisation d’urbanisme dans les prochaines semaines. Au 9-11 rue Jean Roque, ambitieux projet de regroupement des 2 immeubles avec la création d’un ascenseur, et au 32 rue du Musée, les autorisations d’urbanisme sont en cours d’instruction. 
  • Unicil est mandataire du groupement constitué de 4 bailleurs sociaux (3F Sud, CDC habitat social, Logis Méditerranée, ICF Habitat) qui a obtenu un panier d’une dizaine d’adresses dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) « Réhabilitation d’immeubles dégradés » lancé par la SPLA-IN pour la transformation du centre-ville de Marseille.  
  • Enfin, Unicil agit également dans les copropriétés dégradées. Avec un objectif d’intervention fixé à 250 logements, Unicil se positionne sur 320 logements à la suite d’un fort travail partenarial avec les collectivités locales et l’EPF, dépassant ainsi l’objectif initial. 

Porté par le Département du Renouvellement Urbain dirigé par Caroline Massonneau, Unicil affirme sa volonté d’agir et de s’engager dans des projets ambitieux de réhabilitation de logements dégradés pour améliorer les conditions de vie des occupants de ces logements et le bien vivre ensemble.  

Document à télécharger
Communiqué de Presse de la Convention SPLA-IN AMP
PDF 525.73 Ko